Bonjour à toutes & à tous !

Je ne suis pas très en avance, mais du fond du coeur je vous souhaite à toutes et à tous une belle année 2014 avec la concrétisation de vos projets, avec du bonheur sans limite, mais avant tout je souhaite que la santé ne vous quitte pas ! Soyez forts et croyez à demain, c'est essentiel.

 

Alors comme il est de tradition lorsqu'une nouvelle année débute, il faut faire un voeu, très bien, c'est fait.

J'ai fait le voeu de me débrediner ! Si, si, vous avez bien lu. Et qui dit débredinage, dit débredinoire. Vous me suivez toujours ? Pas sûr là...

Donc pour cela, direction de joli département de l'Allier et le petit village de Saint-Menoux et son église (actuellement en travaux, donc pas de photo). Et dans l'église, nous faisons connaissance avec la débredinoire (si, si je vous assure que c'est vrai), que je vous présente :

Débredinoire1

Débredinoire2

Petite explication prise sur le net : 

Au VIIe siècle, un évêque irlandais (ou breton, selon les sources) dénommé Menulphe, passe par le village, alors nommé Mailly, et y rend son dernier soupir. Rapidement, des miracles se produisent et attirent une foule de pèlerins. La dépouille du saint est en effet réputée rendre leurs esprits aux personnes un peu dérangées. Le village est renommé Saint-Menoux et une abbaye de bénédictines est créée au Xe siècle pour accueillir les pèlerins.

Le nom "débredinoire" provient du mot "bredin" qui signifie "simple d'esprit" en dialecte bourbonnais.

Il est dit que toute personne qui met sa tête dans l'ouverture faite dans le flanc du sarcophage, sans toucher les bords, est délivrée de sa "folie", mais si on touche les bords, on récupère toute la "folie" de ceux qui sont passés avant !

Débredinoire3

 

Je vous assure que je n'ai pas touché les bords... Je suis donc "débredinée" ! Youpi, l'année débute bien.

Séparateur

   

Pour répondre à la RONDE DE JANVIER de notre copinaute Lylou-Anne sur le thème du marque page, j'en profite pour vous faire part de ma dernière lecture qui m'a procuré un très grand plaisir, cet ouvrage se lit comme un polar.

Lecture1

 Le marque page qui m'a accompagnée dans cette lecture est un détail de l'oeuvre magnifique de Claude MONNET "Les Nymphéas".

 Lecture2

 

Séparateur

Une petite virée dominicale aux Puces des Salins pour de petites trouvailles. Il y a toujours un objet qui sait me raconter son histoire.

Broc1_05jan14

 Une bouteille en verre, une ventouse et un pinceau tout blanc.

Cette bouteille en verre, portant l'inscription VALS, s'avère être une des premières bouteilles produites (à la fin du 18ème siècle) par la société des Eaux de Vals-les-Bains, en Ardèche. Je l'ai retrouvée en photo sur le site : http://www.eaudevals.com/historique-bouteille

Vals2_janv14

Une pépite comme je les aime.

Séparateur

Quelques coutures pendant les congés de fin d'année, pour faire plaisir à des collègues de travail et vider un peu mes tiroirs.

Un sac à plat à tarte et quelques pochettes pour les mouchoirs.

Sac tarte_jan14

Mouchoirs1_jan14

Mouchoirs2_jan14

Mouchoirs3_jan14

 Mouchoirs4_jan14

Séparateur

Voici le terme de ce premier billet de janvier. Je vous souhaite un beau dimanche et une douce semaine.

Je vous embrasse. Mireille.